Le pourcentage d’achats en ligne a augmenté de façon spectaculaire ces dernières années : plus de 320 millions de personnes en Europe ont effectué au moins un achat sur un site de commerce électronique au cours de l’année dernière et près de 80 % d’entre elles effectuent au moins un achat par mois.

Le commerce électronique devient ainsi une grande opportunité pour toutes les entreprises, qui ont la possibilité de rapprocher encore plus leurs clients finaux de leurs produits, en leur donnant la possibilité d’effectuer un achat par un simple clic de souris directement depuis leur domicile, devant leur ordinateur ou leur téléphone portable.

Cependant, tout cela amène les entreprises à se poser une question importante :

Comment gérer rapidement et efficacement la logistique du commerce électronique ?

La première étape consiste certainement à vérifier tous les problèmes « de routine » qui pourraient affecter les performances d’un commerce électronique, tels que les livraisons des fournisseurs ou les emballages trop volumineux ; il faudra ensuite réfléchir à la gestion de l’ensemble de l’entrepôt, en s’appuyant éventuellement sur des experts en gestion logistique pour le commerce électronique et pas seulement.

Dans cet article, plusieurs aspects seront approfondis pour éviter les erreurs et améliorer les performances de l’entrepôt et de la logistique du commerce électronique, en particulier :

  1. Commerce électronique : la façon dont nous gérons la logistique est en train de changer
  2. Accélérer les opérations de picking dans le commerce électronique
  3. Comment gérer l’entrepôt pour accélérer la logistique inverse
  4. Magasins automatiques Modula

1. Commerce électronique : la façon dont nous gérons la logistique est en train de changer

Du stockage au transport, de la logistique inverse à la gestion des retours, de l’emballage à la livraison : la logistique à laquelle nous avons toujours été habitués doit évoluer et devenir la logistique du commerce électronique.

L’objectif principal est la satisfaction du client, qui s’attend à recevoir les marchandises à temps, intactes et, surtout, sans frais supplémentaires. Pour ce faire, il faut appliquer des stratégies bien définies et revoir l’ensemble du modèle de gestion de la logistique de l’entrepôt.
La logistique du commerce électronique, en fait, est différente de celle de l’entrepôt d’un magasin physique.

2. Accélérer les opérations de picking dans le commerce électronique : beaucoup plus facile avec les magasins automatique

Une première étape pour accélérer les opérations de picking pourrait être de penser à une nouvelle solution pour remplacer les entrepôts à rayonnages : l’une des meilleures possibilités est certainement le magasin automatique vertical.

Par rapport au concept traditionnel où l’opérateur se déplace dans l’entrepôt à la recherche des articles dont il a besoin, avec la technologie d’un magasin automatique vertical ce sont les marchandises qui sont amenées à l’opérateur, qui ne se déplace pas de son poste. Tout cela permet une organisation ordonnée et sûre des marchandises, mais surtout permet d’accélérer les opérations de picking et, par conséquent, d’améliorer sensiblement la logistique du commerce électronique et des entrepôts en général.

3. Logistique du commerce électronique : comment gérer l’entrepôt pour accélérer la logistique inverse

L’introduction du commerce électronique dans les entreprises est un processus progressif qui peut se dérouler de différentes manières selon la taille de l’entreprise. Il y a cependant un facteur à prendre en compte avant même d’ouvrir le portail : comment accélérer la logistique inverse, ou simplement le retour, au niveau de l’entrepôt ?

La logistique inverse est une véritable arme de vente : il suffit de penser que les consommateurs, sur une période de deux ans, ont tendance à diminuer leurs achats de 100 % dans les sites avec retours payés, alors qu’ils les augmentent jusqu’à 457 % dans les sites avec retours gratuits.

Afin de garantir l’entière satisfaction des clients, il est essentiel de savoir comment gérer efficacement les retours des produits. En fait, on estime qu’environ 10 % des achats en ligne sont retournés à l’entreprise, bien que dans des secteurs tels que la mode, les pourcentages s’élèvent à plus de 20 %.

Il devient donc nécessaire de réorganiser l’ensemble de la logistique du commerce électronique dans le but d’accélérer au maximum la logistique inverse, de manière à minimiser les coûts associés.

4. Magasins automatiques Modula : la solution intégrée pour la logistique du commerce électronique

Les magasins automatiques verticaux Modula sont la bonne solution à tous les problèmes logistiques du commerce électronique : nées pour exploiter au mieux l’espace en hauteur en économisant la surface au sol, les technologies verticales sont adaptées à tout type de produit, dans tout secteur et environnement industriel, car elles peuvent être personnalisées avec différentes capacités, hauteurs, dimensions et accessoires.

Modula permet de stocker les marchandises de manière ordonnées, propre, sécurisée et rapide, ce qui réduit les opérations de transport des opérateurs et évite que les marchandises ne soient endommagées. Les emballages, les cartons et les marchandises retournées peuvent être stockés dans un seul magasin, quels que soient leur taille et leur poids. Un seul plateau a une capacité de charge de 990 kg et reste équilibré même s’il est chargé de manière déséquilibrée. De plus, Modula peut calculer comment positionner les plateaux pour optimiser les espaces vides entre eux.
Avec un magasin automatique Modula, vous pouvez vraiment révolutionner la logistique de votre commerce électronique !

Vous voulez rendre votre entrepôt plus efficace ?

Vous perdez beaucoup de temps à chercher des marchandises en stock ? Est-ce que vos ordres sont faux et que vous y retournez ? Tu n'es pas le seul !

Avec notre cours en ligne gratuit, vous pouvez résoudre des problèmes de gestion et améliorer les performances de votre entrepôt en seulement 10 étapes.

Télécharger le cours maintenant