Un picking 100 % automatisé ?

03/09/2021

Le cas Amer : MiR et magasin vertical Modula, l'union qui fait la force

Ce que nous vivons depuis une dizaine d'années est une véritable révolution dans l'intralogistique. Commencée comme un passage des rayonnages statiques traditionnels à des magasins automatiques qui transportent les marchandises directement dans la baie, elle se transforme aujourd'hui en une automatisation de plus en plus indépendante.
Nous ne parlons pas de simples manipulateurs de poids ou de robots anthropomorphes plus avancés qui ressemblent au mouvement du bras humain. C'est le concept de picking qui évolue.
Le picking est l'activité qui consiste à prélever et à déposer le matériel dans l'entrepôt. Il peut s'effectuer de différentes manières : de la plus simple, dans laquelle l'opérateur se déplace entre les rayonnages, à la plus avancée, basée sur un système entièrement automatisé.
Une première étape a été franchie par Modula elle-même, en introduisant en 2016 Modula OnePick, un magasin automatique vertical équipé d'une baie de picking spéciale avec un robot cartésien se déplaçant sur 2 axes (X et Y). La baie a une hauteur au sol prédéfinie, ce qui lui permet de s'intégrer parfaitement aux convoyeurs à rouleaux, aux bandes transporteuses et autres systèmes. Le fonctionnement est entièrement automatique et ne nécessite aucun opérateur : un préhenseur saisit la boîte et la dépose devant la machine sur une surface extérieure.
Modula OnePick n'est pas le seul moyen d'automatiser le picking. Amer SpA, par exemple, a programmé un robot industriel MiR qui interagit avec un magasin Modula et effectue de manière autonome toute la phase de prélèvement et de dépôt du matériel.
Amer est une société italienne qui développe et conçoit des moteurs à courant alternatif et continu, des motoréducteurs, des systèmes de direction, des systèmes de traction complets pour les véhicules et les applications alimentées par batterie. Il s'agit d'une réalité industrielle qui connaît déjà le potentiel des magasins automatiques Modula. En fait, d'autres entreprises du groupe ont déjà choisi d'optimiser leurs entrepôts avec plusieurs Modula Lift au fil des ans.
L'objectif d'Amer était d'avoir un concept différent et plus récent que ceux installés précédemment.
L'objectif est de transférer un produit semi-fini d'une installation à l'autre, tout en gérant un magasin tampon dont le taux de rotation est très élevé. Ce produit semi-fini est stocké et manipulé sur des palettes en fer spéciales. Dans la phase de déplacement, les missions de Modula sont déjà lancées et gérées. Ainsi, pendant que la navette se dirige vers le Modula, le plateau impliqué dans l'action est préparé dans la baie de prélèvement et de dépôt. La navette arrive, effectue le prélèvement ou le dépôt, et confirme la fin de l'action en scannant le code QR près de la baie de prélèvement et de dépôt.
L'ensemble du processus est entièrement automatique, sans besoin de main-d'œuvre.

« Dès le départ, nous nous sommes fixés l'objectif d'une automatisation complète », explique l'ingénieur Daniele Fontò, responsable de la production d'Amer, « quelque chose qui impliquerait l'absence totale de main-d'œuvre et, surtout, une intégration dynamique du processus visant à satisfaire une génération d'événements en temps réel ». Modula, pour nous, était la meilleure solution non seulement en termes de capacité de stockage, mais aussi de potentiel de manutention". MiR et magasin vertical Modula, l'union qui fait la force !

SUIVEZ-NOUS SUR NOS SOCIAL MEDIA POUR RESTER AU COURANT

Nous contacter