Par chaîne d’approvisionnement, ou chaîne de distribution, nous entendons le processus qui vise à transférer un certain produit ou service du fournisseur au client. C’est un processus très long qui implique plusieurs acteurs et qui se compose de nombreuses phases, parmi les plus critiques il y a certainement la logistique de l’entrepôt, c’est-à-dire l’ensemble d’activités stratégiques et organisationnelles qui permettent de mieux gérer certaines des phases de cette chaîne d’approvisionnement.

Bien qu’elles soient très différentes, il s’agit en fait de deux activités étroitement liées et toutes les deux très importantes pour l’entreprise : essentielles pour fonctionner plus efficacement et atteindre une plus grande efficacité de production, elles sont également fondamentales pour l’avantage concurrentiel.

La capacité d’une entreprise à transférer un produit ou un service donné, à répondre aux besoins des fournisseurs et à répondre rapidement aux demandes des clients, ne peut être liée qu’à sa capacité à mieux coordonner chaque phase de la chaîne d’approvisionnement, à affecter ses ressources avec précision, à gérer au mieux le déchargement et le prélèvement des marchandises et, plus généralement, à gérer l’entrepôt de manière irréprochable.

Optimisation de la chaîne d’approvisionnement : de la coordination des acteurs opérant le long de la chaîne d’approvisionnement à la numérisation des processus logistiques

La chaîne d’approvisionnement ne signifie pas seulement le transfert et la distribution de produits au client final. En fait, ce processus est beaucoup plus complexe : il implique plusieurs activités, allant de la gestion des flux entrants et sortants au stockage des matières premières, et fait intervenir différents acteurs tout au long de la chaîne d’approvisionnement, dont la collaboration est essentielle pour assurer un service de très haute qualité et dont la coordination peut être cruciale pour la création de valeur.

Mais pour gérer efficacement toutes ces activités, minimiser le gaspillage, optimiser les ressources et coordonner les différents acteurs en jeu, il est important de pouvoir contrôler chaque maillon de la chaîne, et pour ce faire, il peut être essentiel d’investir dans la numérisation des processus d’entreprise.

Et évidemment, la logistique de l’entrepôt ne peut pas être exclue de ce processus. Afin d’optimiser la chaîne d’approvisionnement et les activités qui s’y déroulent, d’augmenter la productivité et de réduire les coûts, se concentrer sur la numérisation et commencer par une réorganisation de l’entrepôt peut être un excellent point de départ.

L’entrepôt peut en effet avoir un impact considérable sur le niveau du service offert et, s’il est géré de manière plus efficace, il peut représenter un levier important pour la compétitivité de l’entreprise.

Les avantages du magasin automatique vertical, un instrument utile également pour accélérer la livraison du produit au client final

Si l’objectif de l’entreprise est de mettre en œuvre des processus logistiques afin d’améliorer la productivité, en rationalisant les opérations de ramassage et de déchargement des marchandises, en économisant de l’espace et en accélérant le délai de livraison du produit final au client, il peut être très utile d’investir dans de nouveaux systèmes automatisés tels que le magasin automatique vertical à plateaux.

Comment un magasin automatique vertical accélère-t-il la livraison des produits au client et améliore-t-il la chaîne d’approvisionnement ? Voici ses principaux avantages.

Tout d’abord, grâce aux magasins automatiques verticaux, les opérateurs n’ont plus à se déplacer pour stocker et charger les produits. En fait, la traçabilité des marchandises signifie que les produits entrant et sortant de l’entrepôt sont plus faciles à trouver et peuvent être localisés beaucoup plus rapidement sans avoir à se déplacer entre les rayonnages.

Grâce à des aides visuelles innovantes, telles que les  barres LED ou les pointeurs laser, les opérateurs d’entrepôt peuvent mieux identifier les produits à stocker ou à prélever, ce qui ne peut qu’ accroître le degré de précision des opérations de picking, améliorer la gestion des stocks, minimiser le nombre d’erreurs et accélérer considérablement toutes les opérations de prélèvement et de stockage.

Investir dans un magasin automatique vertical signifie également maintenir des niveaux de sécurité très élevés. En fait, l’accès peut être limité et réservé uniquement au personnel autorisé qui peut y accéder soit avec un simple login et un mot de passe, soit avec des systèmes de reconnaissance plus avancés, tels que les lecteurs de badges ou RFID.

Le magasin automatique vertical, s’il est connecté au WMS, permet également de connaître en temps réel l’état du stock et de l’inventaire afin d’éviter d’éventuels arrêts de la production et un éventuel ralentissement du processus de livraison du produit au client.

Afin de gagner un temps précieux et d’accélérer le traitement des commandes, le magasin automatique vertical peut être associé au logiciel WMS, un programme de gestion intuitif et facile à utiliser qui permet de garder le contrôle de l’entrepôt grâce à une simple interface PC. C’est un excellent moyen de suivre les marchandises qui entrent et sortent de l’entrepôt, de surveiller l’état des stocks, d’organiser les stocks plus efficacement (et plus rapidement), de comparer les stocks théoriques et réels et d’éviter les erreurs pendant la phase d’inventaire, mais aussi de livrer le produit au client beaucoup plus rapidement.

Commerce électronique : pourquoi l’optimisation de la chaîne d’approvisionnement est essentielle dans ce secteur

L’optimisation de la chaîne d’approvisionnement est certainement utile dans toute entreprise, mais elle est particulièrement nécessaire dans le monde du commerce électronique.

Dans un secteur en constante croissance et évolution comme le commerce électronique, où les entreprises doivent être capables de s’adapter rapidement aux changements et aux exigences de clients de plus en plus exigeants, la rapidité avec laquelle les produits sont livrés peut être un facteur de différenciation important par rapport aux concurrents.

La concurrence est féroce et, pour rester dans l’air du temps et « survivre », les entreprises doivent investir dans de nouveaux projets d’automatisation. Pourquoi se concentrer sur l’optimisation de la logistique ? Voici trois bonnes raisons :

Pour rester compétitives, les entreprises qui opèrent dans le secteur du commerce électronique doivent  maintenir des niveaux d’efficacité élevés tout en étant capables de  gérer les commandes très rapidement. Des délais de livraison rapides peuvent faire la différence, surtout si l’entreprise veut gagner la confiance des clients et qu’elle veut s’imposer face à la concurrence.

Comme les clients finaux demandent de plus en plus des produits personnalisés et immédiatement disponibles, les entreprises sont très souvent obligées de gérer un nombre de plus en plus élevé de commandes avec des délais de livraison de plus en plus courts. Le résultat ? Il est nécessaire de planifier en détail les flux de production et les processus logistiques en impliquant tous les acteurs qui opèrent le long de la chaîne d’approvisionnement, des fournisseurs aux sous-traitants.

Investir dans la numérisation des processus logistiques, et en particulier dans les magasins automatiques verticaux, est souvent la meilleure solution pour éviter que les stocks ne restent trop longtemps dans l’entrepôt, qu’il y ait des difficultés ou des problèmes liés à leur élimination, ou pire encore que les produits demandés par les clients ne soient pas disponibles et qu’il ne soit donc pas possible de les livrer en respectant les délais de livraison prévus, ce qui pousse les clients à se tourner vers d’autres fournisseurs, peut-être directement vers les concurrents.

Surtout dans un secteur aussi compétitif que le commerce électronique, opter pour des solutions telles que le magasin automatique s’avère la plupart du temps être un bon choix. Contrairement à ce que pensent de nombreuses entreprises, une organisation impeccable de l’entrepôt peut être décisive pour optimiser la chaîne d’approvisionnement, augmenter la productivité, réduire les coûts et obtenir un avantage concurrentiel.

Pour toutes ces raisons, la numérisation des processus logistiques (et en particulier de l’entrepôt) doit être considérée comme un investissement utile pour les entreprises, et non comme un coût à éviter.

Comment optimiser les opérations de picking en entrepôt ?

 Le picking est le cœur de l’entrepôt, et est l’une des activités de gestion de l’entrepôt qui doit être conçue avec plus de soin et d’attention.

Téléchargez notre étude approfondie sur la manière d’optimiser le picking.

TÉLÉCHARGER LE MANUEL SUR LE PICKING
Quanto ne sai di magazzini verticali? Fai il quiz!